Comment prendre soin de son cheval en toute période de l’année ?

Si vous possédez aussi un cheval, fut-il domestique ou sauvage, vous êtes certainement préoccupé par son entretien qui conditionne son meilleur, bon ou mauvais épanouissement. Savoir bien prendre soin de son cheval constitue donc un sujet capital dont il faudra maitriser les contours. Le présent billet fait part des informations nécessaires qui apaiseront vos inquiétudes. Allons-y donc  !

Le cheval et ses besoins fondamentaux

Comment prendre soin de son cheval en toute période de l’année ?

À l’instar des humains, les chevaux ont besoin de beaucoup d’attention, encore qu’il importe que cette attention soit continuelle. En prendre bien soin passe tout d’abord par la connaissance de ses besoins fondamentaux. En termes de :

  • sécurité : le cheval a besoin d’être rassuré, de se sentir en confiance. Soyez doux, passez du temps avec lui, apprenez-lui de nouvelles choses. Cela aidera à créer une certaine complicité entre vous
  • cycle naturel : le cheval est un animal de liberté. Il doit disposer d’un espace qui lui permet d’exprimer certains de ses comportements naturels. Il s’agit entre autres de courir, galoper, voir et toucher ses congénères, se rouler sur le sol
  • sommeil : s’il est en box, le cheval aura besoin de l’espace requis afin de s’allonger sans gêne. Il faudra donc prévoir un box capable de lui offrir un bon espace au sol, de l’air et de la lumière. Son abri devra aussi le protéger du vent et des intempéries diverses s’il est au pré. Par ailleurs, le cheval est un animal très susceptible au stress. Il ferme à peine les yeux parce qu’il est généralement sur le qui-vive. Il aura donc souvent besoin de compagnie afin de se sentir en sécurité et de se laisser aller au sommeil
  • alimentation : le cheval broute quasi continuellement. Chaque jour, il a besoin de grandes quantités d’herbes, de foin et de petites quantités de céréales. La quantité de foin est fonction de son activité physique et de la quantité d’herbe fraiche qu’il a broutée en pâturage. Vous avez  sur Zoo Santé tout le nécessaire pour connaitre les compléments alimentaires dont aurait besoin votre cheval. D’ailleurs,  comme évoqué ici, si votre cheval est un cheval sportif, l’apport de compléments alimentaires est crucial pour son métabolisme

Comment affronter les diverses périodes de l’année ?

Comment prendre soin de son cheval en toute période de l’année ? #2

L’année est une variation de saisons, et qui dit variation, dit changement et adaptation. Des soins spécifiques sont donc les bienvenus en fonction du climat qui prévaut.

  • Les mouches font la fête en été. Optez pour un répulsif naturel et un masque anti-mouche pour protéger votre cheval. Évitez-lui aussi les exercices physiques pénibles et ne lui donnez des céréales qu’aux heures les plus fraiches. L’entretien de ses sabots n’étant pas à négliger, pensez à lui curer les pieds puis appliquez-y une graisse à pied jaune ou verte
  • Le printemps quant à lui rime avec allergies respiratoires. Le pollen peut être gênant pour votre cheval. Privilégiez alors les espaces peu exposés au pollen si vous ne pouvez pas avoir recours à une désensibilisation. Pour lui éviter les intoxications alimentaires via les plantes toxiques, renseignez-vous sur la végétation de votre champ. Protégez-le également des insectes tels que les moustiques, les taons ou même les mouches en lui portant des chemises protectrices ou en utilisant des répulsifs
  • Durant la période hivernale par contre, le cheval reste dans son box à l’écurie et ses activités physiques sont réduites afin d’éviter les risques de fracture. L’utilisation du mash pour prévenir les risques de colique et lui assurer une bonne condition physique représente une excellente idée. Pour l’entretien des pieds, appliquez une graisse à pied noir. Pour un cheval de concours, il est toujours préférable de pratiquer une ou deux tontes pendant cette saison
  • À l’automne, la douche du corps est déconseillée sauf si vous avez de l’eau chaude et un solarium pour sécher le cheval. Appliquez régulièrement de la graisse ou de l’huile adaptée sur ses pieds. Pour ce qui relève de la tonte, réalisez-là en fonction de son travail physique et de sa condition de vie en pré ou en box

Autres soins pour votre compagnon

Que vous possédiez  un cheval de loisir ou plutôt de sport, veillez à le laver au jet d’eau, nettoyer son étable chaque jour et curer son box chaque semaine. Il est de même indispensable qu’il fasse de l’exercice et soit pansé, surtout s’il est hébergé en box. Planifiez des examens physiques et dentaires réguliers avec votre vétérinaire pour vous assurer que votre cheval demeure en bonne santé et que ses vaccinations sont à jour. Pour finir, disposez pour sa protection de plusieurs types de couvertures avec différentes qualités de grammage : légère, demi-saison, imperméable, couvre rein pendant le travail, couverture séchant après le travail…

A lire aussi