En quoi consiste l’apprentissage d’un chien guide d’aveugles ?

Tout le monde a sûrement déjà entendu parler des chiens guides d’aveugles sans vraiment comprendre leur vrai métier. Les chiens guides n’apparaissent pas comme par magie, mais ils sont assurés par une association dont le rôle est de les former à devenir un assistant fiable pour les aveugles ou les malvoyants.

En quoi consiste l’apprentissage d’un chien guide d’aveugles ?

Que faut-il apprendre à un chien guide d’aveugles ?

La mission principale d’un chien guide est de soutenir les malvoyants afin de faciliter  leur quotidien. De base, les formateurs lui apprennent à répondre aux ordres d’obéissance et de direction, mais aussi à se placer devant les passages piétons, à signaler les bordures des trottoirs et  à repérer les escaliers et les arrêts de bus.

Étant donné que le but est de guider les aveugles, il faut aussi lui apprendre à éviter les obstacles comme  les ordures, les voitures garées et les poteaux électriques. Pour qu’un chien guide puisse être capable de bien orienter son maître, il doit mémoriser plusieurs parcours, mais aussi prendre de l’initiative. Dans ce cas de figure, le chien doit savoir désobéir de temps en temps pour la sécurité de son maître en cas de danger. La formation d’un chien guide va bien au-delà d’un simple dressage car la bête doit également comprendre ce qui est en jeu.

La Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles est reconnue d’utilité publique et elle subsiste à partir des  legs pour association. Elle doit remettre aux personnes visuellement déficientes des chiens compétents et de qualité. Cette association a pour rôle d’éduquer des chiens guides d’aveugles et de soutenir les différentes écoles spécialisées dans le domaine ainsi que l’apprentissage des éducateurs.

Les qualités requises chez les chiens guides

Pour qu’un chien guide puisse assister les personnes aveugles, il existe des critères et des conditions à prendre en compte. Parmi ceux-là, il y a les caractères physiques. En moyenne, un chien doit avoir environ 55 et 56 cm de hauteur au garrot pour assurer le bon maintien du harnais. Outre la hauteur, il faut un chien avec un facile entretien de poil.

Du côté de son comportement, le chien doit avoir un caractère sociable et réceptif. C’est pourquoi, la plupart des associations privilégient les chiens de type labrador, golden retriever et berger allemand. Ces derniers possèdent une attitude plutôt souple, loyale et  courageuse, sans parler de leur excellente aptitude à mémoriser et à se concentrer.

En ce qui concerne les critères sociaux, les chiens guides d’aveugles doivent renvoyer une image positive pour favoriser les rencontres et les relations avec  le  maître. Les chiens de type Staffordshire terrier et les Rottweilers sont donc à exclure, car ils inspirent la peur chez certaines personnes.

A lire aussi